Les premières étapes après le diagnostic

Les changements que vous constatez vous inquiètent ou vous rendent probablement anxieux. Maintenant que vous avez reçu votre diagnostic, sachez qu’il existe des ressources et des documents d’information pour vous soutenir. Découvrez les premières étapes qui vous permettront de bien cheminer avec la maladie.

La vie ne s'arrête pas après le diagnostic.

Si vous venez de recevoir un diagnostic de maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, le programme Premier lienMD vous aidera à vous mettre en relation aussi rapidement que possible avec les services de soutien dont vous avez besoin. Découvrez-en davantage au sujet du programme Premier lienMD.

Que se passe-t-il après le diagnostic?

« Lorsque j’ai reçu le diagnostic d’une possible dégénérescence fronto-temporale, je me suis dit… OK. On sait ce que c’est maintenant. Maintenant, on peut combattre cette chose. »Mary Beth (photo ci-dessus), de l’Ontario. Mary Beth est atteinte d’une dégénérescence fronto-temporale.

Maintenant que vous avez reçu votre diagnostic, qu'est-ce qui arrivera?

Même si le diagnostic est dur à accepter, il peut également vous procurer un certain soulagement. Maintenant que vous pouvez enfin mettre un nom sur les symptômes que vous ressentez, vous pouvez commencer à rechercher des ressources et des informations pertinentes pour vous aider.

Cependant, il peut être difficile de savoir quoi faire en premier lieu. Et vous vous posez certainement de nombreuses questions! En obtenant l’information et le soutien dont vous avez besoin, vous serez mieux en mesure de prendre les choses en main.

La Société Alzheimer est là pour vous aider. Les étapes indiquées ci-dessous sont éclairées par les conseils et les expériences d’autres personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Sachez qu’en dépit des graves effets ressentis, vous pouvez bien vivre avec un trouble neurocognitif.

Vous pouvez également consulter les informations figurant sur cette page dans une brochure facile à lire et à imprimer : Téléchargez notre brochure Maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs, Premiers pas ou contactez votre Société pour en obtenir un exemplaire.

10 étapes pour bien commencer son cheminement

Étape 1 : Contactez le service gratuit Premier LienMD de la Société Alzheimer pour obtenir de l’aide

La Société Alzheimer est là pour aider les personnes atteintes d'un trouble neurocognitif. La Société peut :

  • vous renseigner sur les troubles neurocognitifs et les stratégies d’adaptation;
  • vous offrir un soutien par téléphone, par courriel ou par l’intermédiaire d’un groupe de soutien;
  • vous aider à trouver des services près de chez vous.

Contactez-nous au 1-855-705-4636 ou à info@alzheimer.ca pour bénéficier de nos services de soutien et d’aiguillage gratuits. Pour en savoir plus, consultez le site alzheimer.ca/PremierLien.

Étape 2 : Verbalisez vos émotions!

Vous éprouverez toutes sortes d’émotions face à votre diagnostic et aux changements que vous vivez: colère, honte, frustration, crainte ou tristesse. Ces émotions, ainsi que d’autres, sont normales et peuvent apparaître et disparaître.

Confiez à vos proches ce que vous ressentez. Il est possible que votre famille et vos amis éprouvent les mêmes émotions. Les personnes atteintes d'un trouble neurocognitif se sentent parfois tristes ou déprimées. Si vos émotions sont difficiles à surmonter, parlez-en à votre médecin.

Découvrez-en plus sur la gestion des émotions et du stress.

Étape 3 : Renseignez-vous sur les troubles neurocognitifs

Renseignez-vous le plus possible sur les troubles neurocognitifs et leur progression. La Société Alzheimer offre de nombreuses ressources ainsi que des astuces et des stratégies pouvant vous aider dans votre vie quotidienne, comme le livret «Expériences partagées», son site Web (alzheimer.ca) et les groupes de soutien.

Découvrez-en plus sur les troubles neurocognitifs.

Étape 4 : Parlez-en autour de vous

Si possible, confiez à vos proches que vous vivez avec un trouble neurocognitif. Expliquez-leur ce que cela veut dire et comment cela vous affecte. Ainsi, ils comprendront que vos difficultés sont dues à votre trouble neurocognitif et vous pourrez leur dire comment ils peuvent vous aider.

Orientez-les vers votre Société Alzheimer régionale pour obtenir des informations et des ressources utiles.

Découvrez-en plus sur la manière de parler de votre diagnostic.

Étape 5 : Explorez les possibilités de traitement

Il n’existe aucun remède contre les troubles neurocognitifs, mais certains symptômes peuvent être gérés à l’aide de médicaments. Renseignez-vous sur les traitements disponibles et discutez de leurs risques et avantages avec votre médecin. Vous pourriez aussi participer à une étude de recherche. Pour en savoir plus, consultez votre Société Alzheimer.

Découvrez-en plus sur le traitement des troubles neurocognitifs.

Étape 6 : Faites ce que vous pouvez et ce que vous aimez faire

  • Adaptez vos activités en fonction de vos capacités.
  • Pratiquez un passe-temps que vous aimez ou faites jouer vos chansons préférées.
  • Trouvez des façons de vous adapter aux changements. Par exemple, notez les choses importantes dans un carnet, un téléphone intelligent ou une tablette.
  • Simplifiez votre vie autant que possible.
  • Suivez une routine, car cela peut aussi s’avérer utile.

Découvrez-en plus sur la manière de gérer ces changements.

Étape 7 : Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent

Trouvez des personnes à qui vous pouvez confier vos sentiments et vos émotions, comme un membre de votre famille, un bon ami, une autre personne atteinte d’un trouble neurocognitif, votre thérapeute ou un groupe de soutien de la Société Alzheimer.

Peu importe à qui vous parlez, l’important est de pouvoir exprimer ce que vous vivez et ce que vous ressentez. Vous pouvez également écrire vos pensées, vos sentiments et vos expériences dans un journal.

Trouvez des groupes de soutien près de chez vous.

Étape 8 : Planifiez votre avenir

Commencez à vous préparer dès maintenant à ce qui vous attend.

  • Si vous travaillez, préparez-vous à la retraite. Vous pouvez également discuter des mesures d’adaptation pour personnes handicapées avec votre employeur.
  • Si vous avez une entreprise, établissez un plan pour le jour où vous ne pourrez plus vous en occuper.
  • Si vous avez remis à plus tard des décisions concernant votre vie personnelle, prenez-les maintenant.
  • Assurez-vous que vos documents importants sont en règle, notamment ceux relatifs à vos affaires juridiques et à votre planification successorale.
  • Désignez une personne qui prendra les décisions financières et médicales à votre place lorsque vous ne pourrez plus le faire. Exprimez vos souhaits à cette personne et mettez-les par écrit afin de garantir qu’ils seront respectés lorsque vous ne serez plus capable de les exprimer.
  • Consultez votre Société Alzheimer régionale pour savoir s’il existe des ateliers ou des services de soutien pertinents relatifs à la planification préalable des soins, aux questions financières, au travail ou à d’autres sujets connexes.

Découvrez-en plus sur les mesures à prendre pour assurer votre avenir.

Étape 9 : Songez à participer à des activités de sensibilisation ou de recherche

Le comité consultatif de la Société Alzheimer, composé de personnes ayant une expérience vécue des troubles neurocognitifs, nous aide à orienter nos stratégies et nos politiques nationales. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez le site alzheimer.ca/GroupeConsultatif. Par ailleurs, les organismes Dementia Alliance International et Dementia Advocacy Canada sont dirigés par des personnes vivant avec des troubles neurocognitifs. Ces personnes (ainsi que d’autres) vous permettront d’établir des contacts, de vous renseigner, de créer des liens et de participer à des activités intéressantes.

Les études de recherche permettent de consulter des scientifiques, d’avoir accès à de nouveaux médicaments et traitements et d’établir des liens avec des pairs. En participant à l'une de ces études, vous pourriez contribuer à faire avancer la recherche sur les troubles neurocognitifs. Pour obtenir une liste des études actuelles auxquelles vous pourriez participer, veuillez consulter alzheimer.ca/ParticiperALaRecherche.

Étape 10 : Prenez soin de vous

Veillez à votre santé mentale et physique, faites de l’exercice, choisissez des aliments sains et passez du temps avec votre famille et vos amis. Profitez pleinement de la vie. Prenez vos médicaments et ne manquez pas vos rendez-vous médicaux. Il est également important de bien dormir pour profiter d'un sommeil réparateur. Parlez-en au besoin avec les personnes qui s’occupent de vous.

Découvrez-en plus sur les troubles neurocognitifs.

Autres questions? Contactez votre Société locale pour obtenir de l'aide et du soutien. Vous pouvez également envoyer vos questions à la Société Alzheimer du Canada à info@alzheimer.ca.

Autres liens et ressources utiles

Maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs. Premières étapes. Société Alzheimer du Canada. Cette brochure téléchargeable et imprimable dresse la liste des 10 étapes à suivre pour aider une personne qui vient de recevoir un diagnostic de trouble neurocognitif à gérer les altérations dans ses capacités, et à bien vivre avec sa maladie.

Je suis atteint d'un trouble neurocognitif

Notre mission : Vous aider. La Société Alzheimer peut vous fournir les informations et les ressources nécessaires pour vous aider à prendre en charge votre diagnostic, faire valoir vos droits, bien cheminer avec la maladie, prévoir votre avenir et bien plus encore.

En savoir plus
National ambassador Mario Gregorio.

Parler de votre diagnostic

Si vous venez de recevoir un diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, vous aurez besoin de temps avant de communiquer la nouvelle; ou vous voudrez peut-être en parler tout de suite. Quelle que soit votre approche, cette page pourra vous aider avec quelques stratégies de communication.

En savoir plus
Les gens ne savent pas comment réagir lorsque je leur annonce.

Gérer les changements survenant dans vos capacités

La maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs ont un impact sur vos capacités cognitives, émotionnelles, physiques et sociales. Comprenez comment ces changements peuvent vous affecter et sachez comment vous préparer et vous adapter en fonction pour bien cheminer avec la maladie.

En savoir plus
Bien vivre avec une maladie cogntive, c'est POSSIBLE.

Bien vivre avec un trouble neurocognitif

Un diagnostic de trouble neurocognitif ne signifie pas que votre vie est terminée. Cette section vous propose quelques stratégies pour bien cheminer avec votre maladie, ainsi que des conseils d’autres personnes atteintes d’un trouble neurocognitif.

En savoir plus
Nous voulons que le gens comprennent que la vie peut encore être bien remplie.

Planifier l'avenir

À mesure de la progression de votre maladie, il deviendra de plus en plus difficile de faire des choix au sujet de vos soins, vos finances et d’autres choses importantes. Cependant, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour vous assurer du respect de vos souhaits et vous assurer qu’ils soient communiqués et entendus.

En savoir plus
Older woman in yellow shirt